L’abbaye de Vauclair et son jardin

  • N’importe où

Découvrir les ruines de l’abbaye de Vauclair dans la vallée de l’Ailette

Sur le chemin des dames dans l’Aisne (02, Hauts-de-France), et plus particulièrement dans la vallée de l’Ailette, se dressent les ruines d’une abbaye. Il s’agit de l’abbaye de Vauclair, également nommée abbaye de Vauclerc. Celle-ci fut fondée au XIIème siècle, en 1134, par l’abbé de Clairvaux (St Bernard) à la demande de l’évêque de Laon.

L’abbaye de Vauclair fut édifiée sur les bases d’une ancienne église, sur le versant Nord du Chemin des Dames, sur le territoire du village de Bouconville-Vauclair.

Comme toute abbaye fondée par Saint-Bernard, il s’agit d’une abbaye cistercienne.

Cette abbaye a traversé une histoire mouvementée, notamment durant la guerre de cent ans. La communauté de moines sut survivre à ces épisodes difficiles durant des siècles. Malgré tout, l’abbaye de Vauclair fut démantelée durant la Révolution française et fut revendue en tant que « Bien National ».

Aujourd’hui, le site accueille un arboretum ainsi qu’un jardin de plantes médicinales.

 

Les jardins de Bouconville Vauclair et ses plantes médecinales

C’est le père Courtois, séduit par les lieux, qui oeuvrera, avec des bénévoles, dans la réalisation des fouilles archéologiques qui mirent à jour l’apothicairerie de l’abbaye. En 1976, dans le parc de l’abbaye de Vauclair, il plantera un jardin de curé, en forme de damier et fera de ce jardin une sorte de conservatoire de plantes tendant à disparaître avec l’agriculture moderne. Il présente désormais plus de 400 espèces, dont bon nombre de plantes médicinales ainsi qu’un verger-conservatoire.

Ruines de l’abbaye de Vauclair

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à nord.escapade@gmail.com