Côte d’Opale – Le Beffroi de Gravelines

  • N’importe où

Histoire du beffroi de Gravelines

Le beffroi de Gravelines, symbole des libertés communales de la cité portuaire, est élevé comme la tradition le veut sur la Grand-Place (Place Albert Denvers), près de l’hôtel de ville. Ce beffroi est inscrit au sein de la liste des beffrois historiques du Nord et de Belgique, reconnus au titre du patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 2005. Il est également inscrit au titre des monuments historiques depuis 1948.

Cette tour carrée de 27 mètres de haut, coiffée d’un lanternon, comprend trois niveaux et abrite un carillon à trois cloches ainsi que la dernière cloche de la cité ne tintant plus. Isolée de l’hôtel de ville, elle est bâtie en brique de sable jaune, en pierre calcaire et pierre de taille.

Le beffroi actuel, élément essentiel du patrimoine de Gravelines, date de 1827, mais un beffroi s’élevait à cet emplacement déjà au depuis 1608. Certains écrits attestent de l’existence d’un beffroi déjà au 16ème siècle. Après de nombreuses restaurations durant le XVIIIème siècle, la tour sera détruite en 1821. Une autre tour plus épurée sera édifiée sur ses fondations. Les travaux furent menés par l’architecte Gravez.

Le beffroi se distingue depuis largement de la mairie. Cet hôtel de ville édifié à l’emplacement de la halle échevinale date de 1936. Cette bâtisse nouvelle signée par Henry, architecte dunkerquois, n’emploiera plus la brique de sable mais la pierre de Marquise.

Depuis 2014, le beffroi est accessible au public lors des Journées Européennes du Patrimoine en septembre.

Informations : Office de tourisme de Gravelines – Les rives de l’Aa

Le beffroi de Gravelines
Le beffroi de Gravelines

Photos: Les photos aériennes Bocquet. Retrouvez l’équipe, son travail ainsi que les prestations sur le site internet des photographies aériennes Bocquet.

Retrouvez également toutes les photographies sur

Logo Facebook

Découvrez le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (région des Hauts-de-France) autrement sur nord-escapade.com!