La cathédrale de Noyon – histoire et visite des lieux

  • N’importe où

La cathédrale Notre-Dame de Noyon (60, Oise, Picardie, Hauts de France) est une cathédrale catholique romaine, siège de l’évêché de Noyon depuis le milieu du VIe siècle jusqu’à la Révolution française, soit pendant plus de 12 siècles ! Le diocèse deviendra par la suite celui de Beauvais.

Cette cathédrale gothique puise ses origines dans le XIIème siècle. Sa construction débuta en effet en 1145. Les ruines de la chapelle épiscopale, accolée à l’un des flancs de la cathédrale, témoigne encore de cette époque.

La cathédrale de Noyon est classée Monument historique depuis 1840.

La cathédrale de Noyon

Histoire de la cathédrale de Noyon

La première cathédrale de Noyon fut construite au VIIème siècle sous l’évêque Médard. Le siège de l’évêché est alors transféré à cette époque de Vermand à Noyon. Nous sommes alors encore en Gaule sous le règne de Dagobert 1 er. Cette première cathédrale aurait péri dans un incendie en 676, puis fut reconstruite. Moins de cent ans plus tard, elle connaîtra en 768 le couronnement de l’empereur Charlemagne. Mais cette cathédrale ne durera pas. Les incursions normandes firent rage sur le territoire et elle fut incendiée par les vikings au IXème siècle. Un nouvel édifice carolingien remplacera les vestiges au début du Xème siècle. Puis fut programmée la construction de la nouvelle cathédrale au XIIème siècle suite à l’incendie de la ville entrainant celui de la cathédrale.

Le chantier de l’actuelle Notre-Dame de Noyon débute par la construction des chapelles rayonnantes après 1150 et se clôture à la fin du XIIIème siècle.

Le 19 juillet 1293, un incendie endommage la partie ouest de la cathédrale ainsi que la tour nord. Une restauration débute alors et les chapelles du bas-côté nord sont créées.

La cathédrale connaîtra des campagnes de restauration diverses au XVème, XVIIème, XVIIIème siècle mais également au XIXème siècle afin de réparer les dégâts causés par la Révolution française.

Durant la Première Guerre mondiale, la cathédrale de Noyon fut bombardée, ce qui nécessita une longue campagne de réparation qui durera plus de vingt ans.

La cathédrale de Noyon est l’une des dernières églises ou la messe le dimanche est dite en latin selon le rite romain.

Autour de la cathédrale de Noyon

Le parvis de la cathédrale, outre le majestueux édifice gothique, comporte de nombreux monuments historiques témoignant de la vie et de l’histoire de l’évêque et des chanoines au sein du quartier canonial et épiscopal. Nous pouvons citer, entre autres, le palais et la chapelle épiscopale, les maisons canoniales, la bibliothèque du chapitre de Noyon…

Demeure de l’évêque de Noyon, abritant le musée du Noyonnais

Pour en savoir plus sur la cathédrale de Noyon, rendez-vous sur le site de Oise Tourisme

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à nord.escapade@gmail.com