Qui est Belle-Hélène de Steenvoorde ?

Belle-Hélène est une géante portée, figure populaire des carnavals, cavalcades et fêtes traditionnelles du nord de la France. Appartenant à l’association des amis de Gambrinus, Belle-Hélène sort à de multiples occasions et se fait l’ambassadrice de nos traditions un peu partout en France et à l’étranger.




Les origines de Belle-Hélène

Issue d’une chanson ancienne évoquant une certaine Hélène et ses péripéties amoureuses, la première géante, créée au XIXème siècle, fut de sortie jusque 1910. Toutefois, bon nombre de fervents croyants voyait au travers elle quelque chose d’immoral. Elle était, en effet, considérée comme une marchande de fleurs très séductrice, n’hésitant pas à mettre en avant ses atouts et son joli minois pour attirer la gent masculine. L’implication de la Belle-Hélène durant les cortèges cessa donc durant de nombreuses années. La belle fut donc remisée au fond d’un hangar et se détériora bien vite…

La géante de Steenvoorde

La renaissance de Belle-Hélène

C’est en 1980 qu’elle ressuscita et connut deux restaurations, en 1993 et en 2005.

Depuis, Belle-Hélène ne cessa d’avoir la côte et de rafler les prix de danse. Il faut dire que la belle ne manque aucunement de grâce. Du haut de ses 4,30 mètres pour 65 kg, la géante au ventre d’osier portée par une seule personne danse à merveille au son de l’orchestre philharmonique de Steenvoorde, agitant ses bras au gré de la musique.


Star de la ronde des géants portés, elle eut l’honneur en 2015 de virevolter sur un air qui lui fut dédié. Une composition signée Nicolas Decroix et interprétée par la philharmonie de Steenvoorde.

Pour toute information complémentaire sur Belle-Hélène : www.geant-belle-helene.org

Laisser un commentaire