Visiter Boulogne-sur-Mer et sa vieille ville!

Découvrez dans cet article Boulogne-sur-Mer et sa Ville-Haute, cité médiévale. De nombreux sites touristiques, monuments et éléments de patrimoine font tout le charme de cette ville de la Côte d’Opale. A découvrir et/ou visiter à Boulogne-sur-Mer: l’hôtel de ville et le beffroi de Boulogne, la statue équestre du général San Martin et la Casa San Martin le libertador, l’hôtel Desandrouin, surnommé « Palais Impérial », les fortifications et les remparts, la basilique Notre-Dame de Boulogne et sa crypte, le château-Musée.

Une balade touristique à Boulogne-sur-Mer

On la surnomme « la capitale de la Côte d’Opale », et pour cause… La ville de Boulogne-sur-Mer, cité majestueuse surplombant la Manche, foisonne de richesses, tant architecturales qu’historiques! Initialement port romain sous le règne de César, sa position stratégique fit d’elle une ville fortifiée dès l’Antiquité. Dans cet écrin de pierres, malgré les effets du temps et de la guerre, Boulogne-sur-Mer s’apparente aujourd’hui à un véritable musée à ciel ouvert!

Ce mois de décembre sur Wéo, l’émission « Au cœur du patrimoine » présentée par Jérémy Allebée nous propose de plonger dans l’histoire de Boulogne-sur-Mer. Dans l’attente, Franchissons l’une des quatre portes de la Haute-Ville fortifiée et partons sans plus tarder à la découverte de celle-ci!

L’hôtel de ville et le beffroi de Boulogne-sur-Mer et le Palais impérial, place Godefroy le Bouillon

Débutons notre visite par le centre névralgique de la cité: l’hôtel de ville, bâtiment de style classique, encerclant un beffroi chargé d’histoire! Cet édifice, déjà donjon seigneurial au 12ème siècle, fut partiellement détruit par Louis IX en représailles des bourgeois boulonnais refusant de participer au financement des croisades! Il fut ensuite reconstruit et modifié au cours des siècles.

Avant de poursuivre  notre route dans la vieille ville, au gré des ruelles pavées, nous pouvons admirer près de la mairie, l’hôtel Desandrouin, également appelé « Palais Impérial » suite aux multiples séjours de Napoléon 1er entre ses murs!

Les vestiges médiévaux de Boulogne-sur-Mer

Au cœur des fortifications épousant le tracé de ce que fut jadis le camp romain de Bononia, la cité de la mer renferme un superbe château comtal datant du 13ème siècle. Avec les remparts de la vieille ville, il s’apparente à une véritable citadelle comme en conçut quatre siècles plus tard l’illustre Vauban. Il constitue l’un des vestiges médiévaux les mieux conservés de France! Ce témoin du passé abrite désormais un musée d’art et d’archéologie.

La basilique Notre-Dame de Boulogne, sa crypte et son dôme

Boulogne-sur-Mer est également connue pour sa célèbre basilique Notre-Dame, puisant ses origines au septième siècle, où fut découverte une statue miraculeuse de la vierge sur le rivage. Un sanctuaire fut alors construit à l’emplacement de l’actuelle basilique, puis une église au XIème siècle qui devint cathédrale avant sa destruction lors de la révolution. Reconstruite au XIXème siècle, elle affiche désormais un style néo-classique et s’impose dans le paysage boulonnais avec son monumental dôme! Cette basilique comporte de surcroit l’une des plus vastes cryptes de France!

Statue équestre représentant le Libertador San Martin
Statue équestre représentant le Libertador San Martin

Le libertador San Martin à Boulogne-sur-Mer

Autre curiosité, la Casa San Martin, demeure jadis occupée par le général San Martin. Ce héros marqua l’histoire sud-américaine en raison de son rôle prédominant lors de la libération de l’Argentine, du Chili et du Pérou au début des années 1820. Celui-ci s’exila en Europe dès 1824 et finit ses jours à Boulogne-sur-Mer en 1850. La Casa se visite désormais et abrite un petit musée dédié au « Libertador ». Aux abords de Nausiccaa, nous pouvons rencontrer la célèbre statue équestre de San-Martin (Boulogne-sur-Mer).

Bien qu’ayant subi de nombreuses guerres, Boulogne-sur-Mer a su conserver la majeure partie de son patrimoine et présente désormais un  ensemble architectural éclectique où tous les styles se côtoient…  Un joyau de notre Côte d’Opale à découvrir également sur Wéo!

Rédacteur:

Jérémie FLANDRIN

Article paru dans le magazine Audomarwouah de décembre 2015

Laisser un commentaire