Lederzeele, entre Flandre et audomarois

De Lederzeele à Nieuport coule l’Yser

Petit village de 600 âmes, en bordure du marais audomarois, il renferme dans ses terres la source de l’Yser, fleuve de 80 km allant se jeter à la mer à Nieuport (Nieuwpoort), en Belgique. Ce fleuve, qui détient une grande place dans l’imaginaire collectif flamand, traverse l’ensemble de la région bocagère du Houtland pour rejoindre ensuite la Flandre Belge. Ce cours d’eau servait déjà de voie de transport à l’époque romaine.

La source serait située entre ce village et Buysscheure. En réalité, l’authenticité des sources est sans cesse contesté.

L’origine du nom de ce village flamand nous viendrait des francs l’ayant nommé initialement Leudiharis Sali (habitation du camp du peuple).

A voir, à visiter à Lederzeele

Village chargé en histoire, il n’en laisse malheureusement paraître que peu de vestige.

Néanmoins à noter : l’église Notre-Dame de la visitation du XVIème siècle (restaurée depuis un incendie en 1955). Sa tour datant du XVII ème siècle renferme un carillon à 7 cloches (jouant chaque heure l’ave Maria) ainsi qu’un orgue conçu par la firme Belge Loncke.

A 40 m au dessus du niveau de la mer, Lederzeele offre une vue magnifique sur le Nord-Pas-de-Calais et notamment sur  le marais audomarois.

Petit village pittoresque, il comporte de nombreux lieux-dits et chemins dont la toponymie souligne des origines françaises ou flamandes pour chacun d’eux.

Eglise Lederzeele_GF

Eglise Notre Dame de la visitation de Lederzeele

Laisser un commentaire