Visiter Bruges, la Venise du Nord et joyaux de la Belgique

Bruges, s’écrivant Brugge en néerlandais, est la plus grande ville de la province Flandre-occidentale et constitue l’une des principales destinations touristiques Belges.  Surnommée à bon escient « Venise du Nord » au vu de ses canaux, Bruges offre un cadre exceptionnel avec sa vieille ville, ses hautes maisons affichant une architecture typiquement flamande et ses vieilles pierres empreintes de l’histoire de la Flandre. En toute saison et chaque jour de l’année, Bruges révèle sa beauté, autrement. Le coup de cœur : un séjour à Bruges durant les fêtes ! La ville et son cadre magnifique présente de sympathiques marchés de Noel.



C’est ainsi que Bruges ne laisse jamais quiconque indifférent. La cité séduit tant les touristes que les locaux, mais également les amoureux en quête de destination et de séjours romantiques !

Pignons à pas de moineaux

Histoire de Bruges, en bref

Comme bon nombre de grandes villes en terres flamandes, Bruges fut créée dans le but de protéger la population des invasions normandes. La cité devint ainsi l’une des places fortes principale du comté de Flandre au moyen-âge dès le 9ème siècle. Ce n’est que deux bons siècles plus tard que Bruges connut un développement spectaculaire avec l’ouverture du Zwin, offrant à la ville un accès direct à la mer ! Cette ouverture eut pour élément déclencheur un spectaculaire raz de Marée survenu le 4 octobre 1134.

Bruges devint dès lors un port prospère et de nombreux canaux furent creusés au travers de la cité. C’est en raison de cette prospérité et de la présence de riches marchands traitant avec tout l’Europe que la première bourse aux valeurs naquit à Bruges au sein de l’hôtel privé de la famille Van der Buerse. De même, ces richesses furent à l’origine de l’essor de mouvements culturels et artistiques et de la visibilité accordée aux peintres primitifs flamands.

Lorsque le Zwin, ce bras de mer ouvert au début du XIIème siècle, s’ensabla quelques siècles plus tard, la ville connut un déclin. Le port n’était plus… Ce ne sera qu’à partir du XXème siècle que Bruges retrouvera sa force d’antan avec la création, à une douzaine de kilomètres de là, du port de Zeebruges.

Entre temps, comme de nombreuses cités de nos contrées, Bruges connut bien des guerres ! Rattachée au comte de Flandre, puis au duché de Bourgogne dès le XVème siècle, Bruges devint rapidement rattachée à la tutelle espagnole.

Bruges connut ainsi de violentes altercations, et rebellions, sans pour autant perdre de son éclat, affichant aujourd’hui un impressionnant patrimoine !

Les canaux de bruges

Patrimoine, monuments et lieux d’intérêt à Bruges

Le patrimoine civil brugeois.

Citons dans un premier temps la Grand Place (Grote Markt), bien sûr, majestueuse et s’étalant sur une superficie d’un hectare au cœur de la vieille ville ! Nous retrouvons sur cette place, bien sûr, le Beffroi de 83 m de haut, datant du XIIème siècle, symbole des libertés communales et inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

La place du Bourg également, où se dresse l’hôtel de ville, renferme le Franc de Bruges et son musée (Brugse Vrije ), plus grande châtellenie du comté de Flandre ainsi que la basilique du Saint-Sang. Notons également, parmi pléthore de monuments, l’ancien palais des ducs de Bourgogne, datant du XVème siècle (devenu un hôtel 5 étoiles).

Notons également quelques éléments de patrimoine militaire ancien : Les deux tours à poudre (poertorens) et quatre anciennes portes fortifiées conservées: la Ezelpoort, la Smedenpoort, la Kruispoort et la Gentpoort.

Les musées de Bruges et lieux à visiter

Bruges abrite de nombreux musées communaux, témoignant de l’histoire, de la culture, mais également de l’art flamand. Une dizaine de musées brugeois sont regroupés au sein du « Bruggemuseum ».

Parmi ces musées, citons entre autres, le musée de la tour du beffroi, le musée du Franc de Bruges, le Memling in Sint-Jan, musée situé dans l’ancien hôpital Saint-Jean, le musée des arts et des traditions populaires prenant ses quartiers dans huit Maisons Dieu, le Musée Groeninge et ses peintures flamandes, le Musée Gruuthuse, le musée d’archéologie, le Musée de Guido Gezelle… De plus, Bruges renferme deux moulins à découvrir : le Moulin Sint-Janshuis, le Moulin Koelewei, datant tous deux du XVIIIème siècle.

Outre les musées communaux, Bruges regorge de petits musées privés, comme le centre de la dentelle, les musées d’arbalétriers ou le musée des diamants. D’autres musées sont dédiés aux spécialités belges : le musée de la bière, le musée de la brasserie, le musée de la frite et, bien sûr, le musée du chocolat de Bruges !

Le patrimoine religieux

Il serait fastidieux de lister ici l’ensemble des monuments et éléments constituant la richesse du patrimoine religieux de Bruges. Outre ses nombreux couvents et sa kyrielle de chapelles et d’églises, Bruges abrite un superbe béguinage (le monastère des vignes) reconnu par l’UNESCO, quelques anciennes abbayes ou traces de celles-ci : l’ancienne Abbaye des Dunes supprimée à la fin du XVIIIème siècle, l’abbaye d’Eekhout, dont il ne reste qu’une porte, l’ancienne abbaye Sainte Godelina présentant des éléments d’architecture et renfermant des œuvres d’art remarquables, l’Abbaye Saint-Trudon…




Sur la Grand Place, vous découvrirez un lieu de pèlerinage et de procession séculaires : la Basilique du Saint Sang.

Autre édifice religieux brugeois de taille : La cathédrale Saint-Sauveur, (Sint Salvatorskathedraal), plus ancienne église de Bruges (Xème siècle).

Notons également parmi les monuments marquants de Bruges, le collège des jésuites, aujourd’hui accueillant en son sein le Collège d’Europe, établissement d’enseignement supérieur formant notamment les cadres européens.

Le béguinage de Bruges, également appelé monastère de la Vigne ou De Wijngaard

 

Vous n’avez pas encore eu la chance de découvrir Bruges ou vous vous laisseriez bien retenter par un petit séjour « à la brugeoise » ? Découvrez nos offres partenaires ici.

Rien de tel que de flâner le long des ruelles médiévales, d’admirer les monuments… D’observer les grandes maisons à pignons à pas de moineaux témoignant de la prospérité de Bruges au temps des riches marchands, pionniers du commerce international et de la bourse… Ou de se laisser tenter par une croisière le long des canaux, voire de visiter une vraie brasserie artisanale belge et de clôturer le programme par une savoureuse dégustation…Avec modération !

Laisser un commentaire