Ces Dames aux chapeaux verts, célèbre roman de Germaine Acremant, romancière audomaroise.

Publié pour la première fois en 1921, sa notoriété fut immédiatement acquise : le roman fut en effet vendu à plus d’1.5 million d’exemplaires et traduit en 25 langues ! Albert Acremant, son époux, en fit également une comédie théâtrale ayant connu le même succès ! (jouée ce dimanche 22 novembre Place de la Ghière à Saint-Omer, ouverture des portes dès 16h. Réservations conseillées au 03.21.98.37.52 billetterie sur place)

Programme complet de la seconde édition du festival des chapeaux verts à la fin de cet article!

ces dames aux chapeaux verts couv2

 

Ces dames aux chapeaux verts, pourquoi un tel retentissement ?

Nous pouvons avancer que pour l’époque, « Ces Dames aux chapeaux verts » etait d’un genre nouveau, un brin provocateur. Le roman s’apparente en effet à une satire de la vie provinciale du début du XXème siècle. Il met en scène quatre sœurs, vivant depuis toujours ensemble, dans une vieille demeure de « l’un des plus vieux quartiers de la plus vieille ville du Pas-de-Calais » (en réalité, l’enclos Notre- Dame, à Saint-Omer). Ces quatre « vieilles filles », les sœurs Davernis (Marie, Jeanne, Rosalie et l’ainée, Telcide) rythment leurs journées à coup de tâches ménagères et d’offices à la cathédrale. Celles-ci se complaisent dans leur célibat, mangent à heures fixes, se couchent à 8 heures et demi du soir, se lèvent à 5h pour ne manquer sous aucun prétexte l’office matinale… Inutile de préciser que chaque imprévu, aussi insignifiant soit-il, s’apparente pour elles à un événement extraordinaire !


Ces dames aux chapeaux verts

Evidemment, cet événement ne va pas tarder à survenir, venant perturber à jamais la vie insipide des quatre demoiselles : la venue de leur cousine Arlette, en provenance de Paris !

Arlette s’oppose en tout point aux quatre sœurs : la vingtaine, délurée, elle incarne la jeune génération aspirant au changement. Parisienne, elle se distingue par son franc parler ainsi que son esprit novateur. Son appétence pour la modernité fait de son personnage une icône de la « Belle époque » marquant le début du XXème siècle. Les quatre sœurs, quant à elles, demeurent emprisonnées dans cette cage dont elles sont les propres geôlières, animées par des idées rétrogrades et n’ayant que pour exemples leurs seuls voisins, le Doyen ainsi que les chanoines occupant l’enclos de la cathédrale…

Après quelques semaines sous le toit de ses cousines, Arlette fera une curieuse découverte dans le grenier de ces demoiselles : un journal intime révélant de bien étranges secrets…  Sur la base de ces informations, la jeune parisienne décide alors de prendre les rênes en mains et réalise un remue ménage sans nom dans la vie paisible des quatre sœurs…

Cathédrale Saint-Omer_GF

La cathédrale de Saint-Omer

Le succès de Germaine Acremant, laissant son empreinte dans la cité audomaroise.

Germaine Acremant publiera par la suite une trentaine de romans, dont « la hutte d’acajou ». Néanmoins, c’est bien « Ces dames aux chapeaux verts » qui restera gravé dans toutes les mémoires.

En vous promenant à Saint-Omer, rue de Valbelle, vous découvrirez la maison natale de germaine Acremant, ainsi que la maison des demoiselles Davernis, située enclos Notre-Dame (En réalité maison des sœurs Malard ayant inspiré Germaine Acremant ).

Chaque année à Saint-Omer se tient « le festival des chapeaux verts ».

Le programme 2015 du Festival des chapeaux verts à Saint-Omer.

Du 21 au 29 novembre, la ville de Saint-Omer rend hommage à Germaine Acremant, la célèbre romancière audomaroise,

Programme de la seconde édition:

Du au de 14h30 à 17h30

• EXPOSITION : DÉCOUVREZ L’UNIVERS DE GERMAINE ACREMANT.
Le vernissage a lieu le 21 novembre à 11h.
Rendez-vous à la Motte Castrale, Place Sithieu à Saint-Omer.

Samedi 21 novembre

• CONCOURS DE CHAPEAUX.
Ouvert à tous, ce concours est l’occasion de présenter un chapeau innovant, fidèle à la mode des années 1920, réalisé ou customisé de manière artisanale.

Inscriptions gratuites ouvertes dès le 2 novembre. Le formulaire est disponible en mairie ou téléchargeable surwww.ville-saint-omer.fr.

• À 15H : DÉFILÉ DES CHAPEAUX VERTS
Défilé en tenues d’époque  ouvert à tous (tenue d’époque et chapeau vert exigé!) en présence des géants des quartiers, il sera précédé par un cortège de véhicules de collection (association C4A).

Le rassemblement est prévu à 14h sur le parvis de la Cathédrale pour un départ à 15h. A partir de 16h, les enfants des quartiers danseront sur la place Foch.

 

Dimanche 22 novembre à 16h30

• REPRÉSENTATION « CES DAMES AUX CHAPEAUX VERTS »
La troupe « Les Faubourgeois » interprétera la comédie « Ces Dames aux Chapeaux Verts » à la salle Saint-Joseph, place de la ghière.
Tarif : 5€ – Ventes et réservations au 03 21 98 37 52 (réservation conseillée, billetterie sur place. Pensez donc tout de même à acheter votre place en avance!!!)

• Goûter intergénérationnel
Spectacle et goûter intergénérationnel à la salle Vauban, allée des Glacis.

Jeudi 26 novembre 2015 à 9h

• Marche santé « Tous en Vert »
Rendez-vous Place de la Ghière à Saint-Omer, avec votre tenue verte et votre chapeau!

chapeaux-verts

A découvrir: Les oeuvres de Germaine Acremant sur Amazone

Laisser un commentaire