Randonnée insolite au pays de Lumbres

Besoin de changer d’air, d’une sortie nature insolite ? Ce circuit va répondre à vos attentes ! La réserve naturelle d’Acquin et de Wavrans-sur-l’Aa au coeur du val de Lumbres, présente un paysage particulier, composé de coteaux calcaires, de pelouses calcicoles ainsi que de petites grottes constituant un biotope idéal pour les chauves-souris… On en recense une dixaine d’espèces au sein de cette réserve ! Soulignons également la richesse de la faune et de la flore de ce milieu notamment riche en orchidées, genévriers et papillons! Alors, partez sur les traces des bergers qui ont façonné ce paysages et découvrez les anciennes carrières d’extraction de la craie et de la marne accumulées sous vos pieds durant des millions d’années!

 

Le village d'Acquin vu du sommet du côteau
Campagne d’Acquin Wesbécourt vue des coteaux

Une randonnée à Acquin-Wesbécourt

Première suggestion : démarrez votre randonnée d’Acquin-Wesbécourt, sur la route allant vers Quelmes. Vous trouverez un petit chemin s’enfonçant en pleine nature, point de départ du sentier du Nordal, boucle de 9 km passant par Elnes, proposant aux randonneurs un superbe panorama de la campagne environnante ainsi que la découverte de l’une de ces fameuses grottes. Toutefois, impossible d’y pénétrer, une grille bloquant l’entrée. La raison est bien simple : il est nécessaire de ne pas déranger ses occupants, les chauves-souris ayant trouvé en celle-ci un logis idéal ! Source d’obscurité et de fraicheur, cette grotte permet à ces petits animaux nocturnes de se reposer le jour avant d’y sortir la nuit ou d’y passer la saison hivernale! Ce circuit permet de découvrir également la campagne environnante. Un  petit chemin permet toutefois aux plus pressés de descendre le coteau pour rejoindre plus rapidement le centre village d’Acquin.

Photographie de la grottez naturelle d'Acquin Westbécourt
Le refuge des chauves souris
Photographie représentant le pignon de la ferme Marié, comportant de multiples décorations et distinctions.
La ferme Marié, spécialisée dans l’élevage des fameux chevaux boulonnais!

Une balade sur les pelouses de Wavrans-sur-l’Aa

Seconde suggestion : mettez le cap vers Wavrans-sur-l’Aa. Vous pourrez dans un premier temps admirer son église édifiée en l’honneur de Saint-Omer, qui décéda jadis dans ce village, et apprécier le cadre bucolique du village à flanc de coteau, arrosé par l’Aa. Le fleuve s’apparente alors à ce niveau à un petit cours d’eau sauvage. Traversez le pont, et empruntez le chemin balisé. Celui-ci s’enfonce à travers les arbres en contrebas du coteau. A noter que l’aménagement est étudié pour rendre ce chemin accessible aux personnes en situation de handicap. Il est ainsi possible de l’emprunter en fauteuil roulant et des bornes-maquettes en relief contiennent même des informations pédagogiques retranscrites en braille ! Le long de ce chemin, vous pourrez apprécier la vue des pelouses le surplombant, les vestiges de l’ancienne ligne de chemin de fer Anvin-Calais tels que l’ancienne plaque tournante et le pont métallique menant au moulin Dambricourt.

Moutons arpentant les coteaux de Wavrans-sur-l'Aa
Les tondeuses naturelles!

Un peu plus haut, vous découvrirez un petit « chemin » trouant la végétation et permettant l’ascension du coteau. Celui-ci n’est accessible qu’à pied, et le port de bonnes chaussures  est à prescrire ! L’ascension est rude (dénivelé de 15%), mais le spectacle vous attendant à l’arrivée vaut bien cette peine ! En effet, vous évoluerez sur un labyrinthe de petits chemins, au travers les arbres, les pelouses calcicoles où paissent tranquillement les moutons… Vous gravirez quelques pentes calcaires… pour aboutir au sommet du coteau où vous attend un panorama magnifique sur le village et ses environs !

Laisser un commentaire