Le Cap Gris Nez, site remarquable de la Côte d’Opale.

L’une des pièces maîtresses du grand site des deux caps, le cap Griz-Nez est un cap situé sur le territoire de la commune d’Audinghen, sur la Côte d’Opale, entre Calais et Boulogne-sur-Mer (62, Pas-de-Calais, Hauts de France).

La pointe du cap Griz-Nez n’est séparée des côtes britanniques que d’un peu plus de 30km. Il s’agit donc de la partie du territoire français la plus proche de l’Angleterre. D’ailleurs, par temps dégagé, le Cap Griz Nez permet d’observer très distinctement le littoral anglais.
Le Cap Blanc-Nez, quant à lui, se situe plus au Nord, à Escalles, à une dizaine de kilomètres d’Audinghen.

“Gris-Nez” proviendrait du vieux flamand grisenesse signifiant… Gris-Nez !

Découvrons dans cet article la faune et la flore du Cap Blanc-Nez, ses spécificités, les randonnées sur le site ainsi que quelques conseils de prudence : car le site des deux caps est superbe, certes, mais dangereux !

Le cap Gris-Nez, Côte d’Opale

Le Cap Gris-Nez

Le cap Gris-Nez est une falaise argilo-gréseuse de la Côte d’Opale, mesurant 45 mètres de haut et composant, avec le cap Blanc Nez, le Grand site des deux caps. Ce site naturel d’intérêt faunistique et écologique intégré dans le parc naturel régional des caps et marais d’Opale est considéré à juste titre comme une destination incontournable de la Côte d’Opale.

Devant le phare du Cap-Gris-Nez, mis en service en 1957, plus de 500 bateaux circulent chaque jour. Ceux-ci naviguent de la Mer du Nord à la Manche ou vice versa. C’est ainsi que le détroit formé par le cap Gris Nez et le Cap Dungeness sur la côte anglaise, détient peut être un record mondial en terme de fréquentation.

La faune et la flore du Cap Gris-Nez, les sentiers de randonnées et les belvédères

Important lieu de passage des oiseaux migrateurs, le Cap Gris-Nez est un lieu d’observation très apprécié des ornithologues au printemps et à l’automne.

Le Cap Gris Nez, tout comme le cap blanc Nez, fait figure d’habitat naturel remarquable pour bon nombre d’espèces. Or, ces dernières décennies, le franc succès touristique du site des deux caps, et donc, la sur fréquentation, imposa de protéger ce milieu et d’organiser le tourisme à l’aide de sentiers pédestres et de belvédères.

Désormais, ce site des deux caps accorde donc aux amoureux de la nature de l’observer sur des chemins agréables, aménagés et accessibles ! Le climat local souvent venteux, offre, de plus, aux marcheurs, un air iodé des plus vivifiants.

Histoire du cap Gris-Nez

Le cap Blanc-Nez est un cap de roches jurassiques composé principalement d’argile et de gré.
En raison de la proximité du site avec l’Angleterre, nous comprenons aisément que le cap Gris Nez fut, tout au long de l’histoire, le théâtre de combats acharnés.

Le cap connut, au cours de ces deux derniers siècles, notamment les guerres napoléoniennes contre l’Angleterre et les combats des deux guerres mondiales. C’est pourquoi le village d’Audinghen fut à plusieurs reprises, entièrement détruit !

Le cap Gris-Nez et Audinghen constituèrent également le point de départ de nombreuses tentatives de traversée de la Manche à la nage. Un défi interdit coté Français depuis 1999 en raison du nombre d’échec (seules 16% des tentatives ont abouti au cours de l’histoire).

Précautions à prendre pour découvrir le Cap Gris-Nez

Avec ses 45 mètres de haut, le cap Gris-Nez est un espace naturel majestueux se prêtant à la contemplation, mais comporte de nombreux dangers. Ainsi, préférez observer la vue qui vous est offerte via les belvédères pour éviter les risques d’accident. Au pied du cap, il est essentiel de ne pas le longer sans respecter un périmètre de sécurité. Les chutes de pierres peuvent être mortelles !

Laisser un commentaire