L’intrigue et les figuemen, des traditions dunkerquoises animant les carnavals!

L’intrigue est une tradition ancrée dans le carnaval dunkerquois…

Il s’agit en quelque sorte d’un jeu, consistant à retirer ou recouvrir tout signe distinctif, à se masquer, à transformer sa voix et  discuter dans les rues avec des personnes que nous côtoyons dans la vie de tous les jours, tout en créant des quiproquos!




Certaines personnes, quant à elles, se couvrent d’un ciré jaune, se dotent d’un masque, et parcourent la bande, une perche à la main, sur laquelle est montée une ligne de pêche avec un wamme (hareng) accroché à son extrémité. Ce sont les figuemen.

Ce nom provient des figuemen, qui, auparavant, se baladaient avec une figue ou une sucrerie accrochée à une ficelle à l’extrémité d’un bâton. Le but était d’une part de jouer l’intrigue, et d’autre part, d’amuser les enfants qui tentaient de happer la sucrerie au passage du figueman.

Bien vite, la tradition évolua. Fut accroché à la ligne un hareng fumé, ou une vieille chaussette contenant un morceau de fromage odorant, dans le but d’importuner les passants!

 

Photographie de figuemen durant le carnaval de Dunkerque
Les figuemen

Ci-après un extrait du carnaval dunkerquois avec une chanson intitulé “figueman”


Quand j’s’rai trop vieux, que j’pourrai p’us arquer
Quand qu’j’rai p’us bon qu’à faire la bande sû l’côté
Quand les masqueloures qui sont sans pitié
D’un coup d’cul au fin fond d’la bande m’enverront dinguer
Avec un manche et un wamme
Je f’rai figue… figue… figueman
Pour avoir l’air moins con, avec mon bâton
J’emmerd’rai les côot’ches, j’leur f’rai sucer mon m’p’tit poisson
Quand mon pagne i’ s’ra plein d’copespèles
Quand mon bât’che i’ s’ra plein d’trous comme d’la dentelle
Quand mes gants à force, d’renverser l’whisky
I’ z’auront p’us d’doigts comme les mitaines à Stablasky
Avec un manche et un wamme
Je f’rai figue… figue… figueman
Pour avoir l’air moins con avec mon bâton
J’emmerd’rai les côot’ches, j’leur f’rai sucer mon m’p’tit poisson

Laisser un commentaire