In va al’ducasse ?

La ducasse, c’est ainsi que l’on nomme les fête populaires en Belgique et dans le nord de la France. Certains emploient le terme de Kermesse pour les désigner, bien que celui-ci le soit davantage pour désigner les fêtes d’écoles et de paroisses  agrémentées de petites animations et jeux divers (jeu de massacre, tir à la carabine…). Désormais, il est également courant d’appeler « Ducasse » les fêtes foraines.




 

Ainsi, ce mot est employé à de nombreuses occasions mais désignent encore et toujours les fêtes de petites villes et villages au cours desquelles ont lieu des cortèges et défilés divers : défilés de fanfares, de majorettes, de géants et de chars… Il en est également de même pour les défilés sur l’eau, comme c’est le cas à Saint-Omer (audomarois, 62) avec le cortège nautique sur l’Aa.

Pour les habitants de la région, « faire ducasse » signifie également organiser un repas à l’occasion d’un événement festif. Les convives mangent et festoient en attendant le défilé. A l’occasion, les portes de la maison sont ouvertes aux amis passant par-là, pour boire le café ou une bière et manger le dessert (un quartier de tarte à gros bord, une gaufre…)

Belle-Lyze et Batistin, en attendant les noces
Les géants Belle-Lyze et Batistin – Kermesse des Faubourgs de Saint-Omer

 

La tradition de la ducasse est ainsi bien ancrée dans la culture nordiste. Mais d’où tire t-elle ses origines et quel est l’étymologie de ce terme ?

Ducasse et Dédicace

Le mot Ducasse puise son origine dans les Dédicaces, qui étaient jadis la consécration d’une église ou d’une chapelle nouvellement érigée. L’anniversaire de cette consécration pouvait ensuite être fêtée chaque année. Il s’agissait également des fêtes du patronage, saint-patron de la paroisse.

Durant ces événements, des processions étaient souvent organisées et se clôturait par un programme de réjouissances et de jeux (tir à l’arc, banquet…)

Plus tard, le terme ducasse apparut et désigna nos chères fêtes populaires.

 

Le saviez-vous ? L’origine du mot Kermesse provient également des traditions catholiques. Le terme provient du mot flamand Kerkmiss, signifiant « messe d’église ».

 

Laisser un commentaire