Les recettes de croque-monsieur ch’tis

Histoire du croque-monsieur classique

Tout le monde le connait ! le croque-monsieur, aussi souvent appelé familièrement croque, est un sandwich chaud composé de deux tranches de pain de mie beurrées, entre lesquelles nous trouvons traditionnellement du jambon et du fromage de type Emmental. Le tout est passé à la poêle, au four ou dans un appareil électrique spécifique. Un grill à viande fait également l’affaire !

Ce sandwich gratiné serait apparu pour la première fois en 1910 dans un bar parisien de la rue des Capucines. Le patron aurait alors présenté la viande qui se trouvait à l’intérieur comme de la chair humaine pour blaguer… Le croque-monsieur était né !




Depuis, ce repas connut un franc succès. Il s’invite notamment à la table familiale ou à l’occasion de kermesse/fêtes populaire en guise d’en-cas. Ce mets simple et rapide à préparer tout en étant peu onéreux fait aussi la joie des cafés, bars et bistrots qui l’ajoutent à leur carte en tant que snacking, à grignoter en soirée autour d’un verre.

Un croque-monsieur ? Oui, mais avec du maroilles !

Dans notre région, il est coutume de cuisiner à la bière, mais également d’ajouter du maroilles à tous nos plats ! Le croque-monsieur ne fait pas exception ! Un croque au maroilles, c’est consistant, typiquement régional, ça change du croque traditionnel… Bref, nous en deviendrions vite accros !

La recette du croque classique au Maroilles

Il n’y a rien d’extraordinaire dans cette recette :

Pour un croque au maroilles classique réussi, beurrez deux tartines de pain de mie, ajoutez sur une face un peu de gruyères, une demi tranche de jambon, puis une tranche légère de maroilles (plus ou moins 30 gr). Refermez le croque. Passez le au four sur du papier sulfurisé ou dans un fer à croque… C’est près !

L’odeur du maroilles réveille nos papilles et son goût est irrésistible !

Attention toutefois à ne pas trop mettre de maroilles dans le croque. Ce fromage à pâte molle a tendance à trop facilement couler et à se répandre dans l’appareil à croque-monsieur !

Dans le croque classique, il  est possible également, au choix ou combiné, de beurrer l’une des tartine de moutarde douce, de placer un peu de morceaux d’oignons revenus à la poêle, voire de répandre sur l’une des tartine un peu de mousse de bière… Un régal !

Le croque maroilles peu se déguster seul, avec des frites, une petite salade assaisonnée de laitue ou de chicons… Le tout arrosé d’une bonne bière locale !

Les croques au maroilles

Notre sélection de croques au maroilles coup de cœur !

En dehors du croque-monsieur classique, voici trois croques au maroilles qui combleront votre palais ainsi que celui de vos convives.

Le croque maroilles et bacon

Beurrez le pain de mie, disposez une belle tranche de Maroilles ainsi qu’une une tranche de bacon sur le fromage. Fermer le croque-monsieur, passez le croque au four… Et voilà !

Il se déguste tel un sandwich mais peut également se manger dans une assiette en croque-madame, avec un œuf sur le plat à cheval, sur le croque !

A la sortie du four, les plus gourmands pourront ajouter un oeuf à la poêle, sur le dessus des croques.

Le croque-monsieur Maroilles – Béchamel

Réalisez une béchamel en faisant fondre une bonne noisette de beurre (20g) au fond d’une casserole, ajoutez 20 gr de farine dans le beurre fondu et agitez au fouet tout en ajoutant petit à petit le lait (20cl). Remettre sur le feu et agitez jusqu’à ce que la béchamel s’épaississe. Ajoutez du sel et du poivre.




Puis beurrez le pain de mie, ajoutez 10 grammes de gruyère par croque, une cuillère de béchamel, ½ tranche de jambon, un peu de gruyère à nouveau et refermez le croque. Sur la partie supérieure, à même le pain de mie, ajoutez une cuillère à soupe de béchamel ainsi qu’une tranche au maroilles. Passez au four jusqu’à ce que le maroilles fonde sans couler hors du croque.

Croques monsieur Maroilles, bœuf, roquette, échalote

Beurrez le pain de mie. Sur une tartine, ajoutez une tranche de maroilles ainsi qu’une belle et fine tranche de bœuf tendre et crue, voire légèrement saisie. Ajoutez des petits morceaux d’échalote partout sur la tranche de bœuf, ajoutez des feuilles de roquette et ajoutez de nouveau une très fine tranche de maroilles.

Passez le croque à l’appareil à croque-monsieur ou au four, jusqu’à ce que le pain soit bien doré.

Cette recette est originale, savoureuse et sublimera votre table. Un bon croque-monsieur suffit généralement à faire saliver les invités. Il s’agit ici d’un croque amélioré laissant entrevoir entre les tranches de pain des couleurs originales ouvrant l’appétit !



Laisser un commentaire