La Côte d’Opale : tourisme, visites, les villes, villages et stations balnéaires, les sites naturels, le patrimoine

On nomme Côte d’Opale la région côtière s’étendant sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais en Hauts de France. La Côte d’Opale englobe le littoral de la Manche et de la mer du Nord entre la baie de Somme et la côte Belge (La Panne).

Toutefois, cette localisation de la Côte d’Opale est quelque peu controversée. Si nous englobons aujourd’hui le littoral de Quend à Bray-Dunes, les avis divergent. En effet, c’est un peintre touquettois qui a employé pour la première fois au début du vingtième siècle ce terme de “Côte d’Opale” pour désigner le littoral situé entre Le Crotoy (Baie de Somme) et Equihen-Plage (dans le Boulonnais).

Pour d’autres, la Côte d’Opale comprend tout le littoral du Nord de la France en englobant les villes, villages et stations balnéaires à partir de la baie d’Authie. Certains intègrent même dans la Côte d’Opale les territoires plus éloignés du littoral. C’est le cas par exemple pour l’Audomarois, situé au sein du Parc Naturel régional des Caps et Marais d’Opale.




Enfin, un distinguo est parfois effectué pour les communes du littoral septentrionales du dunkerquois. On appelle ainsi “Dunes de Flandres » la côte située sur le département du Nord.

Pour plus de facilité, nous nous intéressons ici à la côte d’Opale dans son acception élargie.

Découvrons ici les origines de la Côte d’Opale, son histoire, l’école des peintres de la Côte d’Opale à la Belle Epoque, les sites de la Côte d’Opale à visiter, les villes et les stations balnéaires ainsi que les événements en Côte d’Opale.

L’origine du terme Côte d’Opale

C’est le peintre touquettois Édouard Lévêque qui est l’inventeur officiel de l’appellation « Côte d’Opale » en 1911. Il désignait ainsi la côte s’étendant d’Equihen à la baie de Somme en raison des couleurs changeantes et inspirantes formées par l’eau et la lumière. Depuis, la Station du Touquet fait figure de « Perle de la Côte d’Opale ». Quant à Boulogne-sur-Mer, située au centre de la « côte d’Opale élargie », la cité est surnommée « capitale de la Côte d’Opale ». Son importance, son riche patrimoine et le nombre d’habitants y sont pour beaucoup.

Paysages et richesses naturelles de la Côte d’Opale

La Côte d’Opale réunit de nombreux paysages variés et somptueux composés principalement de plages, de dunes, d’estuaires, de falaises de marais…

Nous comptons bien entendu au sein de la Côte d’Opale deux superbes baies : la baie de Canche près d’Etaples et la Baie d’Authie à Berck, le Grand site des deux caps composé des célèbres caps Gris-Nez et cap Blanc-Nez….

Les stations balnéaires de la Côte d’Opale offrent de superbes ensembles dunaires ainsi que de longues plages de sable fin, propices au tourisme, le farniente, la pratique du kite surf et du char à voile…

Plus en retrait au sein des terres, nous découvrons d’autres paysages, composés de milieux ruraux ainsi que de marais. Tel est le cas pour le marais de Clairmarais et de Saint-Omer (Marais audomarois), ensemble naturel créé par la main de l’homme, reconnu par l’UNESCO grâce au label Man and Biosphere.

En termes de faune, la Côte d’Opale est propice à l’observation et la pêche de poissons marins très divers, à l’observation d’oiseaux migrateur, notamment au sein des réserves et sur le site des deux caps. L’une des spécificités de la côte d’Opale demeure la présence élevée de phoques au sein de la baie de Canche et de la baie d’Authie, à l’instar de leur voisine picarde, la baie de Somme.

Le cap Gris-Nez, Côte d’Opale

Autres sites naturels et touristiques de la Côte d’Opale

A découvrir également sur la Côte d’Opale :

La Réserve naturelle nationale de la Dune Marchand

Située en Dunes de Flandre, dans la partie la plus septentrionale de la Côte d’Opale, la Réserve naturelle nationale de la Dune Marchand s’étend sur 83 hectares et jouxte la frontière belge.

La dune fossile de Ghyvelde

Dans le dunkerquois (Dune de Flandres), la Dune fossile de Ghyvelde, également nommée dune des pins, s’étale sur 112 hectares. Elle est dite fossile car cette dune est vieille de plus de 5000 ans et ne reçoit plus de sable, étant désormais située à 3 km du littoral.

La dune fossile, à cheval sur Ghyvelde et Les Moeres, se prolonge par la dune de Cabour en Belgique jusqu’à Adinkerque.

La réserve naturelle nationale du Platier d’Oye

Cette réserve naturelle située sur le littoral d’Oye-Plage, est classée depuis 1987 et comprend 391 ha. Ce milieu littoral accueille de nombreux oiseaux migrateurs.

La baie de Wissant

Située entre le cap Gris-Nez et Blanc-Nez, la baie de Wissant est un superbe site naturel de la Côte d’Opale. Celui-ci offre une promenade pour les amoureux de la Nature et de beaux paysages.

La Pointe aux Oies et la Dune de Slack à Wimereux

Au sud de Wimereux, la Pointe aux oies est un ensemble dunaire comprenant des prairies dunaires et des pelouses aérohalines.

Le cap d’Alprech

Le Cap d’Alprech est une zone naturelle protégée depuis 2001 sur un peu plus de 16 hectares. Le cap est situé sur le territoire du Portel dans le Boulonnais.

Les dunes d’Écault

Les dunes d’Écault sont des dunes sablonneuses situées sur la plage d’Écault, au sein du territoire de Saint-Etienne-au-Mont, près d’Hardelot et de Equihen-Plage. Ces Dunes sont plaquées sur une ancienne falaise jurassique composée de grès et de marne. Constituant l’ensemble dunaire le plus haut de la Côte d’Opale avec le mont Saint-Frieux, les Dunes d’Ecault offrent des promenades et des points de vue de la côte à 90 m de hauteur.

La dune d’Ecaut se situe également dans le prolongement de la forêt domaniale d’Ecault.

Le mont Saint-Frieux

Cet ensemble dunaire appartenant au territoire d’Hardelot s’élève à 152 mètres de hauteur et offre une vue à 360° du littoral et des villes et villages environnants. Ce site constitue également une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique appartenant au parc naturel régional des caps et marais d’Opale. Il s’agit du plus vaste ensemble dunaire du littoral avec sa surface de 1500 hectares.

La pointe du Touquet

La pointe du Touquet est un ensemble naturel classé en 2001, s’étendant sur plus de 380 hectares.

Les villes et les stations balnéaires de la Côte d’Opale.

De Bray-Dunes à la Baie de Somme, la côte d’opale comprend de belles grandes cités riches en histoire, des petites stations balnéaires somptueuses en raison de leur front de mer et de leur patrimoine, ainsi que des petits villages typiques de pêcheurs. Présentons ici succinctement les principaux villages et villes du littoral, du nord au Sud :

Bray-Dunes

Commune la plus septentrionale de France située près de la frontière belge en Dunes de Flandre, Bray-Dunes ne manque pas d’atouts ! Cette commune du littoral, ancien hameau du village de pêcheurs de Ghyvelde, fut fondée le 26 février 1883 par Alphonse Bray, un riche armateur dunkerquois. Il fit en effet un important don, qui finança l’église et l’hospice permettant d’accueillir les anciens pêcheurs.

Principaux monuments, sites naturels et touristiques à voir et visiter à Bray-Dunes :

  • La réserve de la dune Marchand
  • Les Blockhaus du littoral
  • La dune du perroquet
  • Le front de mer.
Vestiges seconde guerre mondiale sur les plages près de Dunkerque à Bray Dunes
Les vestiges de la WWII sur les plages de Bray-Dunes

Zuydcoote

Station balnéaire des dunes de Flandre, la commune de Zuydcoote offre une belle plage ainsi que quelques lieux d’intérêts à découvrir et visiter : le Zuydcoote Military Cemetery, cimetière de la Commonwealth War Graves Commission, la Réserve naturelle de la Dune Marchand et la dune fossile de Ghyvelde.

Leffrinckoucke

La commune dunkerquoise de Leffrinckoucke située au bord de la mer du Nord, présente différents lieux touristiques à découvrir et visiter : le Fort des Dunes édifié en 1874 sous les ordres du général Séré de Rivières, la batterie de Zuydcoote, ouvrage militaire construit en 1879 et intégré au mur de l’Atlantique durant la seconde guerre mondiale ainsi que 3km de plage de sable fin.

Dunkerque et Malo-les-Bains

Dunkerque et ses communes fusionnées (Malo les Bains et Rosendaele) constitue une grande cité flamande côtière dotée d’un riche patrimoine culturel, touristique et industriel : plage de sable fin, villas de front de mer, l’église Saint-Eloi, le phare, la tour du Leughenaer, le beffroi et l’hôtel de ville, la statue de Jean Bart, les kiosques à musique, la tour de l’armateur…




Dunkerque présente aussi plusieurs musées d’exception : le FRAC, le musée portuaire…

Le musée portuaire de Dunkerque et le voilier trois mois Duchesse Anne
La Duchesse – Anne de Dunkerque (Musée Portuaire)

Gravelines et Petit-Fort-Philippe

Cité côtière et balnéaire, ville fortifiée, Gravelines et le hameau de Petit-Fort-Philippe, n’était jadis qu’un village de pêcheurs.

Gravelines est divisée en quatre espaces : Gravelines centre entouré par les fortifications, Les Huttes : ancien petit village de pêcheurs, Petit-Fort-Philippe, hameau qui s’est développé au XIXème siècle au bord du chenal et Pont de Pierre.

Lieu à voir, à visiter à Gravelines :

  • L’enceinte fortifiée conçue sous Charles Quint et remaniée par Vauban à la fin du XVIIIème siècle
  • Le château appelé aussi l’arsenal (XVIème siècle)
  • La caserne Varenne
  • La citerne militaire : construite entre 1724 et 1725
  • La caserne Varennes : édifiée en 1737, pouvait alors accueillir près de 600 soldats
  • Les corps de garde
  • La casemate Uxelles
  • La porte aux boules, ou porte de Dunkerque construite au xixe siècle
  • L’hôtel de ville de style classique
  • Le beffroi, construit en 1827 et reconnu par l’UNESCO
  • Le moulin Lebriez.
  • Le phare de Gravelines construit au XIXème siècle
  • L’église Saint Willibrord

Grand-Fort-Philippe

Petite commune située près de Gravelines, Grand Fort Philippe offre à la découverte et aux visites, divers lieux touristiques d’intérêt :

  • L’Église Notre-Dame de Grâce (XIXème siècle)
  • La Maison du sauvetage
  • Le Musée de la mer
  • Le calvaire des marins

Oye-Plage

Oye Plage est une commune côtière située entre Calais et Gravelines, à l’emplacement de l’ancien delta de l’Aa. Après Calais, il s’agit de la commune la plus étendue de la Côte d’Opale avec ses 33,8km2 de surface !

A voir, à visiter notamment à Oye Plage :

  • La réserve naturelle du platier d’Oye
  • La tour Penchée, blockhaus allemand en forme de clocher d’église utilisé durant la seconde guerre mondiale pour tromper l’ennemi 
  • L’église Saint-Médard (XVIème siècle)

Marck

Ville côtière du Calaisis et de la Côte d’Opale, Marck marque au niveau du phare de Walde, la séparation entre la mer du Nord et la Manche.

Marck comprend deux hameaux : le Fort Vert et les Hemmes de Marck.



Calais

Est-il besoin de présenter la cité des 6 bourgeois ? La plus grande commune du Pas-de-Calais en termes d’habitants présente également un riche patrimoine à découvrir et/ou à visiter :

  • L’église Notre-Dame
  • La Bourse du Travail
  • La cité Internationale de la Dentelle
  • Le beffroi et l’Hôtel de ville
  • La statue de Rodin des 6 bourgeois
  • La plage et le front de mer
  • La place d’Armes et sa tour de guet
Photographie des bourgeois Calaisiens livrés au roi d'Angleterre, Oeuvre de Rhodin
Statue de Rodin des 6 bourgeois de Calais

Sangatte et Blériot-Plage

Sangatte, commune côtière du calaisis, comprenait jadis un hameau prénommé « Les Baraques ». Ce dernier changea d’appellation pour « Blériot Plage » du nom du célèbre aviateur qui traversa pour la première fois la Manche en 1909.

A voir, à faire, à visiter à Sangatte et Blériot Plage. Les sites naturels et les monuments :

  • Le mémorial de la « Dover Patrol » en haut du cap Blanc-Nez
  • L’ancien puits du tunnel sous la Manche au bord de la falaise
  • Les vestiges du Fort Lapin
  • Le mémorial de Louis Blériot
  • Le mémorial d’Hubert Latham
  • L’épave du Costas Michalos au lieu-dit le Dos d’Ane
  • La dune de Fort-Mahon
  • Le cap Blanc-Nez
  • Le Fond de la Forge
  • Le Mont d’Hubert
  • Le Mont Vasseur

Escalles

Petit village de pêcheur de la Côte d’Opale, Escalles est célèbre pour abriter le cap Blanc Nez. Il figure ainsi parmi les communes du grand site des deux caps.

Wissant

Wissant est une commune de la Côte d’Opale nichée entre les caps Gris-Nez et Blanc-Nez. Cette station balnéaire très touristique multiplierait sa population par 7/8 chaque saison estivale !

A voir, à visiter notamment à Wissant :

  • La plage et la baie de Wissant
  • Le Camp de César
  • L’église Saint-Nicolas datant du XVème siècle et sa vierge à barbe ( Statue de sainte Wilgeforte)
  • Le Typhonium, villa de style néo-égyptien édifiée en 1891. 

Tardinghen

Tardinghen, village de la Côte d’Opale, est idéalement située entre les deux caps. Sa belle plage, la plage du chapelet, offre une superbe vue du cap Blanc-Nez. En retrait, les marais de tardinghen est un espace unique riche en espèces floristiques et faunistiques.

Audinghen

Audinghen est un village de la Côte d’Opale, bien connu pour comprendre sur son territoire le célèbre cap Gris-Nez. Ce cap est le point le plus proche de l’Angleterre. En raison de cette proximité, Audinghen traversa difficilement l’histoire et les conflits et fut rasé à plusieurs reprises.

A visiter, à voir à Audinghen:

  • La batterie Todt et ses quatre bunkers du mur de l’Atlantique, dont l’un est reconverti en musée de la Seconde Guerre mondiale
  • L’église Saint-Pierre et le clocher du bourg en forme de lyre
  • Les ruines du fort de Blaquetz (ou Black-Nose) construit sous Henri VIII
  • Le phare du cap Gris-Nez
  • La guérite du perroquet de falaise
  • La butte médiévale

Ambleteuse

Ambleteuse est une commune littorale bordée par la Manche, située à l’embouchure de la Slack, dans le Boulonnais, près du cap Gris-Nez.

La station balnéaire présente une richesse patrimoniale et architecturale certaine.

A voir, à découvrir et/ou à visiter à Ambleteuse :

  • Les sept villas classées à découvrir (Belle Epoque)
  • Les plages de sable fin
  • Le Fort Vauban
  • La baie de la Slack
  • La source miraculeuse de Saint Pierre et sa chapelle;
  • Le musée de la Seconde Guerre mondiale d’Ambleteuse;
  • les restes de la forteresse anglaise ;

Audresselles

Audresselles est un village de la Côte d’Opale. En raison de sa proximité avec l’Angleterre, Audresselles fut pendant longtemps une station balnéaire très prisée.

A voir, à découvrir à Audresselles : lieux touristiques et monuments:

  • L’église Saint-Jean-Baptiste (XIIème siècle) plus ancienne des églises de la paroisse Notre-Dame-des-Flots
  • La ferme Saint-Jean datant du XVIIème siècle
  • L’allée Maurice-Boitel et son belvédère

Wimereux

Située près de Boulogne-sur-Mer, Wimereux constitue la plus ancienne station balnéaire de la Côte d’Opale.

A voir, à découvrir et visiter à Wimereus – les lieux d’intérêt et monuments :

  • Le site de la Pointe-aux-Oies
  • Le front de mer est ses villas Belle-Epoque
  • Le monument de la Légion d’honneur appelé Pierre Napoléon
  • Le fort de la Crèche construit en 1803
Promenade sur le front de mer de Wimereux
La digue de Wimereux

Boulogne-sur-Mer

Boulogne sur Mer n’a pas volé son statut de capitale de la Côte d’Opale. Seconde plus grosse ville du Pas-de-Calais en termes d’habitants derrière Calais, premier port de pêche de France, ville regorgeant de patrimoine et d’histoire… Boulogne sur Mer multiplie les superlatifs. Boulogne est l’une des destinations touristiques les plus prisées de la région et compte parmi ses nombreux atouts Nausicaa, deuxième attraction des Hauts de France qui deviendra bientôt le plus grand aquarium d’Europe.

A voir, à faire à Boulogne sur mer. Les monuments, les lieux d’intérêt, le patrimoine :

  • La Colonne de la Grande Armée située près de Boulogne, à Wimille. Celle-ci fut érigée en 1804 sur l’ordre de Napoléon Ier
  • L’église Saint-Nicolas
  • L’église Saint-Vincent-de-Paul
  • La ville fortifiée
  • La Basilique Notre-Dame, sa crypte et son dôme culminant à 100 mètres
  • Le beffroi de Boulogne-sur-Mer
  • Le Château fort dit caserne d’Aumont
  • L’Abbaye et église Saint-Wilmer
  • L’ancien château d’eau
  • Le Palais impérial, ou Hôtel Desandrouin
  • Statue équestre du général José de San Martín
  • La casa San Martin
  • Le château-musée abrité dans l’ancien château fort
  • L’hôtel de ville de Boulogne-sur-Mer
  • la maison de la Beurrière, maison typique des marins pêcheurs de Boulogne reconstituée
  • le calvaire des Marins
  • Le Boulogne Eastern Cemetery, cimetière de la Première Guerre mondiale
  • Nausicaa

Le Portel

Le Portel est la station balnéaire boulonnaise de la Côte d’Opale. Elle abrite d’ailleurs sur son territoire une partie du port de Boulogne sur Mer.

A voir, à faire au Portel, les monuments:

  • le fort de l’Heurt (construit en 1803/1805 sur ordre de Napoléon Bonaparte)
  • le fort d’Alprech (fin XIXème)
  • Le fort de Couppes, construit en 1883
  • Le fort du Mur de l’Atlantique

Équihen-Plage

Cet ancien village de pêcheurs est aujourd’hui une petite station balnéaire prisée de la Côte d’Opale.

Équihen-Plage est célèbre pour ses quilles en l’air, coques de bateaux retournées. A la fin du XIXème et au début XXème, les marins les plus pauvres recyclaient ainsi leur vieux bateau en habitation. Aujourd’hui, ces quilles retournées font partie du patrimoine local.

Écault et Saint-Etienne au Mont  

Le Hameau d’Ecaut forme avec le village de Pont de Brique, la commune de Saint-Etienne au Mont.
Ecault est reconnue sur la Côte d’Opale pour ses sites naturels, sa forêt et ses dunes.

A voir, à visiter notamment à Ecault et St Etienne au Mont :

  • Le château de Pont-de-Briques
  • Le château d’Audisque
  • Le Pont-de-Briques, un pont traversant la Liane
  • Aréna, la maison des Dunes
  • Le Domaine de la Converserie
  • Le carré militaire du cimetière communal
  • Le cimetière chinois de Pont-de-Briques
  • Le Buste mémorial du chemin des Juifs dans la forêt d’Ecault.
  • La chapelle de Pont-de-Briques
  • Le château Calonne.

Hardelot-Plage à Neufchâtel-Hardelot

Située entre le Boulonnais et la baie de Canche, Hardelot constitue une station balnéaire très prisée et classée de la Côte d’Opale. Sa belle plage de sable fin, ses animations, attirent chaque année bon nombre d’estivants.

A voir, à découvrir à Hardelot – Les sites naturels, lieux touristiques et monuments :

  • Le Mont Saint-Frieux
  • Le château d’Hardelot ou Château de Condette ;




Sainte-Cécile-Plage à Camiers

Cette petite station balnéaire de la Côte d’Opale intégrant la commune de Camiers se situe près de la Réserve Naturelle de la baie de Canche et du parc Opalaventure.

Le Touquet-Paris-Plage

La Station, comme nous la nommons, fut créée à la fin du XIXème siècle et devint officiellement une commune en 1912. Le Touquet doit son nom de Paris-Plage en 1882 à Hippolyte de Villemessant, directeur du quotidien Le Figaro. Elle doit également son existence à Alphonse Daloz et John Whitley. Grâce à eux, Le Touquet et son bois son nés d’une lande quasi déserte.

Le Touquet Paris-Plage détient bon nombre de surnoms flatteurs : « Jardin de la Manche », « Perle de la Côte d’Opale », « Paradis des sports » … Il est vrai qu’avec sa forêt, ses hôtels de luxe, son casino, ses golfs, sa richesse architecturale et ses bâtiments classés, Le Touquet brille de mille feux!

A voir, à visiter notamment au Touquet :

  • La rue commerçante Saint-Jean
  • Aqualud, centre aquatique de loisirs
  • L’hôtel de ville du Touquet
  • Le phare de la Canche
  • Le marché couvert
  • Les villas classées
  • L’hôtel Westminster
  • L’église Jeanne d’Arc
  • La plage, propice au cerf-volant, kite surf et char à voile
  • Le musée du Touquet

Etaples

Située plus en retrait, Etaples n’en demeure pas moins un port de mer positionné sur la Canche et intègre bel et bien la Côte d’Opale.

A voir,  visiter à Etaples :

  • Le musée Quentovic d’Étaples-sur-Mer (Musée d’archéologie)
  • Le musée de la Marine d’Étaples
  • Maréis, centre de découverte de la pêche en mer
  • Le port de pêche et de plaisance
  • La réserve naturelle de la baie de Canche
  • Le cimetière militaire du Commonwealth d’Étaples

Stella-Plage à  Cucq

Cucq se compose de trois parties : le village de Cucq, le hameau de Trépied et la station balnéaire de Stella-Plage. Elle intégrait Le Touquet jadis avant qu’elle ne devint autonome en 1912. Stella, tout comme le Touquet, est très prisée pour ses plages de sable fin.

Montreuil

Située plus en retrait dans les terres, Montreuil ne constitue pas moins le premier port historique de la Côte d’Opale avent son ensablement, à l’époque gallo-romaine !

Ce village fortifié, désigné deuxième village préféré des français en 2016, ne manque pas d’atout avec ses fortifications, ses ruelles pavées inspirant autrefois Victor Hugo et son riche patrimoine.

A voir, à visiter à Montreuil sur Mer : les monuments et lieux touristiques :

  • Le musée d’art et d’histoire Roger-Rodière
  • Le théâtre à l’italienne
  • La Cavée Saint-Firmin
  • La rue du Clape-en-Bas et ses petites maisons typiques du XVIIIème siècle
  • La statue équestre du maréchal Douglas Haig, œuvre du sculpteur Paul Landowski
  • Les nombreux hôtels particuliers peuplant certains quartiers, qui reçurent pour surnom de la plume de Victor Hugo le « petit faubourg Saint-Germain »
  • La Citadelle de Montreuil-sur-Mer
  • Les remparts et ses 2700 m de promenade
  • L’église abbatiale Saint-Saulve (XIIème siècle)
  • La chapelle de l’Hôtel-Dieu fondée au XIIIème siècle
  • La chapelle Sainte-Austreberthe
  • L’église Saint-Josse-au-Val

Merlimont

Cette petite ville de bord de mer située près de Berck et de la baie d’Authie, Merlimont comprend à sa périphérie le plus ancien parc d’attractions de France encore en activité : Bagatelle.

Berck

Berck est une station balnéaire et une célèbre ville thérapeutique de la Côte d’Opale. Située tout au sud, elle est limitrophe du département de la Somme et marque quasiment l’une des limites de la Côte d’Opale, qui est la baie d’Authie.

Notons que Berck marqua l’essor et l’attrait de la côte d’Opale à la Belle Epoque en attirant bon nombre de peintres parisiens à la fin du XIXème siècle. On parle aujourd’hui de l’école des peintres de Berck.

A voir, à visiter à Berck, les sites touristiques et les monuments :

  • Le musée municipal de Berck
  • Le Casino au sein de l’ancienne gare de Berck-Plage
  • Les villas Belle Epoque
  • L’église Saint-Jean-Baptiste, du XIIIème siècle
  • L’église Notre-Dame-des-Sables, ses peintures murales et ses boiseries
  • La chapelle de l’hôpital Cazin-Perrochaud
  • Le phare de Berck

Les événements populaires et festivités de la Côte d’Opale

Entre les carnavals, les fêtes maritimes, les fêtes de la pêche et de la mer, … Les manifestations populaires ne manquent pas sur la Côte d’Opale. Autant d’occasions pour fêter le littoral et ses bienfaits, les produits de la mer, voire, le vent avec les célèbres Rendez-vous Internationaux de cerfs-volants à Berck sur Mer.

 

Retrouvez ici une liste des meilleures festivités traditionnelles de la Côte d’Opale !



Laisser un commentaire