Le Mont des Cats, mont des Flandres

Le mont des Cats fait partie de l’un des huit monts des Flandres français. Il s’étale sur trois communes : Berthen, Godewaersvelde et Méteren. Il culmine la plaine flamande du haut de ses 164 m.

Une légende raconte que le Mont des Cats serait le ventre du géant Edouard, qui se serait jadis endormi après avoir englouti un village entier !



En réalité, le mont des Cats (Katsberg en flamand), a pour origine le peuple germanique des Chattes, qui serait venu s’installer sur le territoire au Vème siècle.

Le mont des Cats comprend une célèbre abbaye cistercienne produisant toujours aujourd’hui de la bière et du fromage, ainsi qu’une chapelle : la chapelle de la passion. Bon nombre viennent prier à cette chapelle et accrochent un morceau d’étoffe sur la grille pour la guérison d’un proche.

L'abbaye du Mont des cats - Godewaersvelde vu du ciel
L’abbaye du Mont des Cats – Photo aérienne Bocquet

L’Abbaye cistercienne du Mont des Cats

L’abbaye du Mont des Cats est une abbaye cistercienne trappiste fondée en 1826 à Godewaersvelde. Celle-ci vit de la production de deux produits traditionnels : le fromage Mont des Cats, ainsi que la bière trappiste Monts des Cats. Cette dernière demeure la première bière trappiste française. Toutefois, celle-ci est brassée à l’abbaye de Scourmont (Chimay) en Belgique.

Qu’est-ce qu’une bière trappiste ? Une bière d’abbaye brassée au sein d’une maison selon des procédés authentiques, par ou sous la surveillance de moines. Les bières trappistes doivent, en outre, respecter des critères stricts édictés par l’Association Internationale Trappiste.

Histoire de l’Abbaye Sainte-Marie du Mont-des-Cats

C’est au XVIIème siècle (aux alentours de 1650) que les frères Antonin s’installent au Mont-des Cats. Ils dépendront dans un premier temps de l’évêque d’Ypres et seront rapidement rattachés à la communauté Saint Antoine du mont Kemmel voisin. A la révolution, l’ermitage est supprimé. C’est un peintre hazebrouckois, Nicolas Ruyssen, qui décida de sauver l’établissement pour y installer une école, au premier quart du XIXème siècle.

Les tensions révolutionnaires s’apaisent et des moines du Gard rejoignirent l’ancien ermitage en 1826. Un monastère, qui deviendra abbaye en 1847, fut recréé et le corps de son sauveur, Nicolas Ruyssen, sera transféré dans l’église du Mont des Cats. Depuis, l’abbaye du Mont des Cats fut toujours occupée par les moines, hormis durant la première guerre mondiale où ces derniers la désertèrent eu égard à la menace ennemie.

Le fromage du Mont des Cats

L’abbaye possède sa petite fromagerie où sont produits la célèbre Bourle du Mont des Cats, ainsi que le Flamay.

L’histoire de la fromagerie du Mont des Cats

L’abbaye du Mont des Cats vivait dès 1826 en autarcie et disposait d’un troupeau de vaches grâce auquel ils purent produire un fromage dont la recette proviendrait de l’Abbaye de Port du Salut. Rapidement, ce fromage fut un véritable succès. Les moines n’eurent aucun mal à en vendre jusque dans la capitale ! Une véritable fromagerie sera donc créée en 1849. Le premier fromage s’appelait alors « Saint-Bernard », en rapport avec le fondateur de l’ordre cistercien.



En raison du succès de ce fromage, les moines de Port du Salut aidèrent les autres communautés cisterciennes de France en partageant la recette de ce qui deviendra « le fromage trappiste ».

Aujourd’hui, le fromage constitue toujours le principal revenu de la communauté, même si la ferme n’est plus exploitée par elle-même. En effet, il fut décidé dans les années 1970 de sous-traiter l’exploitation de vaches laitières. Le lait provient depuis d’autres producteurs locaux.

Notons que depuis cette décision, la fromagerie a obtenu tous les labels et agréments lui permettant de poursuivre son activité, mais peut, de plus, se targuer de participer allègrement au patrimoine et au folklore local ! En 1995 les fromages du Mont des Cats seront répertoriés à l’inventaire du Patrimoine culinaire de la Région Nord-Pas de Calais. Le fromage typique reçut également des prix d’excellence et des recommandations diverses !

Désormais, la production s’élève à 180 tonnes de fromage par an !

La bière du Mont des Cats

La première brasserie de l’abbaye du Mont des Cats est née en 1847. La bière était initialement destinée à la consommation personnelle des moines. Cette bière brune et délicieuse fit toutefois vite des émules et se commercialisa aisément. A la fin du siècle, la brasserie emploie plus de 50 ouvriers !

Mais les lois anti cléricales préfigurant la loi de 1905 consacrant la séparation de l’église et de l’état eut pour corollaire l’exil des moines vers Watou en Belgique. C’est là que fut créé le Refuge Notre Dame de Saint Bernard, où naquit la St. Bernardus.

La brasserie française n’a jamais été reconstruite depuis sa destruction durant la Grande Guerre. La commercialisation reprit toutefois depuis 2011. La bière du Mont des Cats est désormais brassée à Chimay.

Entre temps, au début des années 2000, précisément entre 2001 et 2009, les moines ont aussi développé une activité de boulangerie, aujourd’hui fermée.

La boutique de l’abbaye du Mont des Cats

La bière et les fromages du Mont des Cats sont disponibles au sein de le magasin de l’abbaye à Godevaersvelde.

Vous trouverez les horaires d’ouverture sur le site web de l’abbaye.



 

Abbaye du Mont des Cats : 2470 Route du Mont des Cats, 59270 Godewaersvelde – 03 28 43 83 60

Site web : www.abbaye-montdescats.fr

Laisser un commentaire