Le platier d’Oye, une réserve naturelle à Gravelines – Oye-Plage

Le platier d’Oye plage et sa réserve ornithologique

Situé entre Calais et Gravelines, au bord de la mer du nord, la réserve naturelle du Platier d’Oye, créée en 1987, s’étend sur 391 ha.

Cet espace naturel situé entre terre et mer, fut façonné par la mer et le vent au fil des siècles. Elle constitue une halte pour bon nombres d’oiseaux migrateurs. En cela, le platier d’Oye est propice pour l’observation ornithologique.

La biodiversité y est également abondante, ce qui implique une protection accrue ainsi que l’implantation de divers milieux tels que des pâturages dédiés à l’élevage.

Visite guidée de la réserve naturelle du Platier d’Oye

Le platier d’Oye peut être découvert en visite guidée le premier dimanche du mois à 9h30. Des visites de groupes peuvent également être organisées. Renseignements auprès de l’Office de tourisme de Gravelines et des Rives de l’Aa.**En bref, une belle rando nature en perspective entre côte flamande et Côte d’Opale.

Règlement de la Réserve naturelle du Platier d’Oye

Au sein de la zone, il est interdit de marcher en dehors des sentiers balisés, de se promener à vélo ou à cheval, de cueillir tout végétal, d’arracher les plantes, de chasser ou déranger les animaux sauvages, de pique-niquer, de jeter des ordures, de faire du feu ou de camper. Les chiens non tenus en laisse ne sont pas autorisés.

 

 

L’histoire de la réserve naturelle du platier d’Oye

Avant de devenir réserve naturelle en 1987, le site d’exception a traversé une longue histoire.

Le platier d’Oye était, à l’ère gallo-romaine, situé sur le delta de l’Aa formé par les villes de Calais, Dunkerque et Saint-Omer. Le delta est alors marécageux. Il semblerait que la mer pouvait, à l’occasion des grandes marées, arriver non loin de Watten. Au Moyen Age, la mer se retire quelque peu et des travaux d’endiguement permettent de protéger le détroit. Puis les travaux successifs isolèrent le platier de la mer. La dernière digue créée fut celle de 1925.

Platier d’Oye – crédits: velvet 2014 ( Wikipedia CC BY-SA 3.0)

Exprimez-vous!