Arques, capitale des arts de la table… Et bien plus encore !

Au travers de toute la France, Arques est synonyme de capitale des arts de la table ! Cristal d’Arques, Luminarc ou Arcoroc constituent d’incontestables fleurons pour notre territoire, faisant d’objets usuels de véritables accessoires tendance, indispensables pour qui sait recevoir! Outre cette spécialité reconnue, notre cité verrière présente de multiples facettes : espace naturel,  ville ouverte à la jeunesse et au sport…  Autant de qualificatifs qui font l’unanimité! Partons sans plus tarder à la découverte de celle-ci !




Arques: des espaces naturels d’une valeur certaine !

Située en bordure du marais audomarois, la ville d’Arques comporte de multiples étangs constituant autant de douces transitions entre notre célèbre espace naturel et cette ville « d’un peu plus de 10.000 habitants dans laquelle on vit cependant comme dans un village », comme le souligne Caroline Saudemont, la première magistrate de notre cité du verre et du cristal!

Les étangs d’Arques

Ces étangs se présentent au nombre de  six, avec les étangs Arc-en-ciel, l’étang de Batavia, de Malhôve et de Beauséjour…  Jouxtant notre marais, vaste zone humide chargée d’histoire et labellisée depuis deux ans réserve de biosphère, ces plans d’eau y présentent les mêmes caractéristiques faunistiques et floristiques. Nous pouvons ainsi rencontrer des centaines d’espèces différentes au cours de nos promenades bucoliques sur ces sites mis en valeur et aménagés de manière à satisfaire notre curiosité, dans le plus grand respect des lieux et de ses occupants ! Sur les chemins aménagés, se retrouvent régulièrement les familles, photographes, amoureux de la nature, mais également les sportifs ainsi que les pêcheurs!

La forêt de Clairmarais et le lac d’Harchelles

Un autre poumon vert de l’audomarois compose une bonne partie du territoire arquois : la forêt domaniale de Rihoult-Clairmarais! Cet espace boisé de 1200 hectares renferme un septième étang, le « lac d’Harchelle », site prisé des audomarois, passé à la postérité en 1935 grâce au roman de Jean Bateman ! Lac d’Harchelle est une fiction prenant vie aux abords de l’étang éponyme, plan d’eau creusé aux alentours du 9ème siècle à des fins d’extraction de la tourbe par les moines de Saint-Bertin et de l’abbaye cistercienne de Clairmarais.

Hôtel de ville d’Arques, Marie Grouette,  Grand Vannage et ascenseur à bateaux des Fontinettes

Au-delà de cet écrin de verdure, la commune d’Arques comporte également un riche patrimoine à découvrir ! Le circuit du pavé, au départ de la maison du tourisme, permet d’appréhender toute ces richesses ! L’hôtel de ville d’Arques avec son carillon aux multiples ritournelles et sa Marie-Grouette toisant chaque heure la Grand’ Place du regard, le jardin public, le château dont les origines remonteraient au 7ème siècle, l’église Saint-Martin… De surcroit, cet agréable circuit permet de longer l’ancien canal de Neufossé, construit par Vauban, ainsi que le Grand Vannage, édifice enjambant l’Aa depuis 1782, ayant pour fonction de réguler les eaux du « Premier fleuve de France ».  Il se clôture agréablement par un détour en direction de l’ascenseur à bateaux des Fontinettes, innovation datant de 1887 permettant jadis aux péniches de franchir les 13,13 m de dénivelé sur le canal historique en moins de vingt minutes ! Remplacé en 1967 par une écluse, ce témoin du machinisme triomphant du 19ème siècle ouvre depuis ses portes aux curieux et passionnés.

Sans cesse, des projets pour la jeunesse à Arques!

Arques, ville tournée vers la jeunesse ? Assurément, oui ! En effet, la  commune d’Arques fut la première à créer sur notre territoire un festival de la petite enfance. Ces festivités furent lancées en 2005, concomitamment à l’inauguration de la médiathèque municipale, disposant quant à elle d’un fonds spécifique petite enfance et d’un large choix de lecture à l’adresse des ados.

Les actions culturelles à l’attention des jeunes y sont également nombreuses : fête de la jeunesse, projets en partenariat avec les écoles, obtention du label « Ville en poésie », candidature au label UNICEF devant être décerné début 2016…

Soulignons enfin l’organisation, ce mois de novembre, de la septième édition du festival « Les petites ficelles », festival de marionnettes en tout genre, pour le plaisir des petits et grands…

Arques sur tous les podiums !

Arques s’affiche de surcroît comme la ville du sport! Parmi les multiples clubs sportifs foisonnant dans la commune, Arques se distingue eu égard à son équipement exceptionnel en matière de gymnastique et de tir !

Les adhérents de l’Association Municipale de Gymnastique d’Arques peuvent en témoigner… Ce club  s’apparente à une véritable couveuse de champions! Rien d’étonnant à cela : L’AMGA dispose d’une équipe d’entraineurs qualifiés ainsi que d’un complexe sportif dernier cri, de plus de 6.000 m2, permettant la pratique des sept disciplines de la gymnastique! Tout chauvinisme mis à part, nous pouvons, sans risquer de nous tromper, avancer que cet équipement suscite l’intérêt de bien des envieux… L’équipe de France, de Belgique, du Japon et du Brésil s’y sont même entrainés ce mois d’octobre avant de se lancer pour les JO de Glasgow !

Autre discipline plaçant Arques sur tous les podiums : le tir sportif ! Le club de tir d’Arques dispose lui aussi d’un équipement d’exception, permettant la pratique du tir à la carabine et au pistolet à 10 m (au calibre 4.5 mm), le tir à l’arbalète ainsi que le tir à la carabine 50m (cal. 22LR). Club ouvert autant aux débutants qu’aux tireurs confirmés, celui-ci présente de jolis palmarès, tant au niveau local que national, voire mondial !!!

Alors, connaissiez-vous ces différentes facettes que présente la ville d’Arques ? Celle-ci réserve encore bien des surprises, telles que son port de plaisance ainsi que son train touristique menant à Lumbres et permettant d’admirer la vallée de l’Aa, que nous avions présenté ce mois de septembre ! Décidément, dans l’audomarois, le wouahomanes n’est jamais en manque, l’effet WOUAH étant présent partout !!!

Jérémie FLANDRIN

Article Paru dans le magazine Audomarwouah de novembre 2015




Laisser un commentaire