Découvrir, visiter Abbeville : l’histoire de la ville, les monuments, les curiosités

Abbeville, commune de la Somme de 23 500 habitants, était l’ancienne capitale du Ponthieu. Elle est située au sein de la région culturelle de la Picardie désormais prénommée Hauts-de-France depuis la fusion avec le Nord-Pas-de-Calais.




Abbeville ne fut pas toujours nommée ainsi. Elle est nommée Abbatis Villa ou Abbevilla au XIèmes siècle. Elle deviendra Abbeville en Pontiu au XIIIème siècle avant de devenir quelques siècles plus tard Abbeville, ce qui signifie « ville des abbés ». En effet, Abbeville était placée sous la dépendance de l’abbaye de Saint-Riquier.

Collégiale d’Abbeville

 

L’histoire d’Abbeville en bref

Cet article n’a pas la prétention de dépeindre l’histoire complète d’Abbeville mais de donner quelques clefs de compréhension pour appréhender la ville picarde d’aujourd’hui ainsi que ses monuments.

A l’époque acheuléenne, les terres abbevilloises étaient déjà occupées. Il semblerait qu’en ce temps, la ville ne constituait qu’un marécage.

Comme de nombreuses villes françaises et notamment du Nord de la France, le territoire se développa au 7ème siècle sous Dagobert grâce aux moines bénédictins qui constituèrent l’abbaye de Saint-Riquier. Ce fut ensuite des pêcheurs qui initièrent la ville originelle en fortifiant une petite île afin de résister aux incursions normandes. Plus tard, au Xème siècle, Hugues Capet donne la ville à sa fille en guise de dot. Celle-ci épousait en effet le comte de Ponthieu.




Puis, au XIIème siècle, Abbeville devint un port de la Manche et ainsi rapidement une cité commerciale prospère. Abbeville sera rapidement un lieu de transit et de vente de sel, de drap et de guède et figurera au XIIème siècle parmi les premiers ports du royaume. De ce fait, les commerçants et bourgeois acquièrent des privilèges célébrés par l’édification d’un beffroi.

Pendant toute la guerre de Cent Ans (XIVème et XVème siècle), la ville passera tantôt sous le pavillon anglais, tantôt français, puis sous la domination bourguignonne en 1421.

A la mort du duc de Bourgogne en 1477, Louis XI récupère Abbeville ainsi que l’ensemble de la Picardie, revenue ainsi sous le giron du Royaume de France.

Intérieur de la collégiale Saint-Wulfran à Abbeville

 

Quelques siècles plus tard, la population d’Abbeville assiste à un triste spectacle : l’exécution du chevalier de La Barre accusé de blasphème. Aujourd’hui, un pavé témoigne de cet épisode historique. Ce dernier comporte le nom de La Barre ainsi que la date de l’exécution. Il orne la place Max-Lejeune.

Autre événement historique secouant Abbeville : les deux guerres qui n’épargnèrent pas la Somme. Elle fut partiellement détruite durant la Grande Guerre ainsi que la seconde guerre mondiale.

Sortir à Abbeville : les événements annuels et les fêtes folkloriques

Le calendrier événementiel d’Abbeville est chargé ! Il comprend, entre autres :

  • Le festival de musique « Abbeville Winter Groove » en février ;
  • Les nuits du blues en mars ;
  • Le festival de l’oiseau et de la nature en avril ;
  • Le Festival international des chœurs et voix en mai ;
  • Hip-Hop Impact en juillet ;
  • Abbeville Summer Groove en août ;

 

A voir, à faire à Abbeville : Les lieux touristiques et les monuments

Promenez-vous à Abbeville et découvrez le patrimoine civil, militaire, religieux… Ainsi que les parcs de la vieille ville !

Découvrez, entre-autres :

La Collégiale Saint-Vulfran

Monument historique classé depuis 1840, la collégiale est un chef-d’œuvre gothique du XVème siècle. Elle est dédiée à Saint Wulfran de Fontenelle, né vers 650.

Le beffroi d’Abbeville et le musée Boucher-de-Perthes

Le beffroi d’Abbeville est l’un des plus anciens de France. Bien entendu, ce dernier est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005 comme bien des beffrois du Nord. Il abrite le Musée Boucher-de-Perthes, musée municipal d’Abbeville.



La Manufacture des Rames

Témoin de l’industrie drapière d’Abbeville, la manufacture des Rames créée en 1665, était spécialisée dans les draps de luxe.

Le château de Bagatelle

Château et jardin classés d’Abbeville. L’ensemble fut construit en 1752 par Josse Van Robais.

Le théâtre d’Abbeville

Le théâtre municipal d’Abbeville est un théâtre à l’italienne classé, construit en 1911.

Le Monument La Barre

Le Monument La Barre érigé en 1907 sur la place de la gare d’Abbeville, commémore l’exécution du chevalier de La Barre au XVIIème siècle.

Monuments religieux divers d’Abbeville

  • L’église du Saint-Sépulcre d’Abbeville. Cette église gothique du XIème siècle témoigne du temps des croisades à Jérusalem;
  • L’église Notre-Dame de la Chapelle : Eglise d’Abbeville comprenant de nombreux éléments classés et d’objets inscrits;
  • L’église Saint-Silvin de Mautort;
  • L’église Saint-Gilles;
  • Le prieuré Saint-Pierre-et-Saint-Paul d’Abbeville
  • L’église Saint-Jean-Baptiste de Rouvroy.
Eglise St Sépulcre à Abbeville

Les parcs, jardins et espaces naturels d’Abbeville

Abbeville comprend trois principaux parcs et jardins : Le Carmel, le parc municipal de la Bouvaque ainsi que le jardin d’Emonville dans lequel est située la bibliothèque municipale Robert-Mallet. Ce nom provient d’Arthur Foulques d’Emonville, autrefois propriétaire du jardin et de l’hôtel particulier.




Nouvel hôtel de ville d’Abbeville et son beffroi

 

Laisser un commentaire